Accueil » Installer WordPress sur Debian 11

Installer WordPress sur Debian 11

Dans cette procédure, je vais vous expliquer pas à pas comment installer WordPress sur une machine Debian 11. Après avoir suivi cette procédure vous aurez une machine Debian avec WordPress d’installer. En cas de soucis, je vous conseil de consulter le site officiel : https://wordpress.com/

Logo WordPress

Prérequis :

  • Une machine Debian 11
  • Un serveur Lamp
  • Un accès root sur la machine

Installation de WordPress sur Debian 11

WordPress est un CMS qui utilise une base de données pour stocker tous ce qui seras articles, utilisateurs et autres… Pour notre utilisation nous allons installer Mariadb, qui est très similaire avec mysql.

MariaDB :

Connexion sur MariaDb :

mysql -u root -p

Création d’une nouvelle base de données :

CREATE DATABASE wordpressdb;

Création d’un nouvel utilisateur MariaDB et attribution des droits sur la nouvelle base de données :

GRANT ALL ON wordpressdb.* TO 'wordpress_user'@'localhost' IDENTIFIED BY 'password';

Appliquer les privilèges :

FLUSH PRIVILEGES;

Quitter MariaDB :

EXIT;

Se diriger dans le répertoire /var/www/html :

cd /var/www/html/

Installer WordPress sur Debian 11 :

Télécharger WordPress :

curl -O https://wordpress.org/latest.tar.gz

Décompression de l’archive de WordPress

tar -xvf latest.tar.gz

Suppression de l’archive :

rm latest.tar.gz

Attribution des droit au serveur Web :

chown -R www-data:www-data /var/www/html/wordpress

Rendez-vous dans le dossier wordpress :

cd wordpress

Copie du fichier de configuration :

cp wp-config-sample.php wp-config.php

Edition du fichier de configuration :

installer wordpress sur debian

Suppression du fichier readme.html

rm /var/www/html/wordpress/readme.html

Depuis votre navigateur vous devriez accéder à la configuration de WordPress :

http://votreip/wordpress

Avant la publication de WordPress sur le Web, il est conseillé de faire quelques opérations en plus d’un serveur Web. La première chose à faire est d’activer une extension qui empêchera les tentatives d’attaque par brute force. La seconde sera de modifier l’accès admin par un autre emplacement, des extensions permettent de le faire. La troisième sera de ne pas avoir de comptes qui contiennent « admin » ou des mots de passe faibles.

Je déconseille l’hébergement d’un site WordPress sur votre réseau, le moindre oublie de sécurité peut laisser la possibilité à un attaquant de contrôler votre machine / réseau.

Susceptible de vous intéresser :